Horaires flexibles : une opportunité pour les employeurs

Flexible Arbeitszeiten

Les horaires flexibles sont de plus en plus populaires auprès des collaborateurs en Suisse. Pour beaucoup d’entre eux, cette flexibilité est essentielle dans leur choix d’employeur. Et vous, avez-vous déjà songé à la mise en place d’horaires flexibles au sein de votre entreprise ? Voici un aperçu des opportunités, mais aussi des défis, que représentent les horaires flexibles, et les règles à respecter lors de leur introduction.

Les statistiques en faveur des modèles flexibles

Plusieurs études montrent la popularité grandissante des horaires de travail flexibles. Récemment, JobCloud a publié les résultats de la Global Talent Study, une étude menée en collaboration avec The Network et le Boston Consulting Group dans 190 pays. Selon ces résultats, 84 % des employés en Suisse souhaiteraient bénéficier au moins partiellement d’horaires flexibles, un pourcentage bien au-dessus de la moyenne internationale (64 %). Un tiers des employés suisses aimeraient profiter d’une flexibilité complète dans leurs horaires de travail. Enfin, 16 % des Suisses voudraient garder des horaires fixes, contre 36 % dans le reste du monde.

La Global Talent Study a confirmé que les horaires flexibles deviendront encore plus importants que les lieux de travail flexibles pour les employés. Une bonne moitié de la population suisse s’attend à ce que le télétravail soit au moins partiellement possible à l’avenir. 9 % des personnes interrogées souhaitent une flexibilité totale dans leur lieu de travail et ne veulent plus du tout retourner au bureau.

Pour devenir un employeur attractif et attirer les talents adéquats, il est alors indispensable de proposer des horaires flexibles aux collaborateurs lorsque le type de travail le permet. Les temps de travail flexibles offrent aussi de nombreux avantages pour les employeurs, mais ils doivent être mis en place de façon réfléchie.

Obligations légales pour les horaires variables ou flexibles

Dans le cadre des horaires flexibles, il faut prendre en compte différents aspects légaux. Peu importe les horaires des collaborateurs, les temps de pause légaux en Suisse s’appliquent toujours. Un temps de travail quotidien de 5,5 heures donne droit à une pause d’au moins 15 minutes. 7 heures de travail donnent droit à au moins 30 minutes, et 9 heures à une heure de pause. Le temps de pause n’est pas comptabilisé dans le temps de travail. De plus, le nombre maximal d’heures hebdomadaires est de 45 heures, voire 50 heures. N’oubliez pas de communiquer les règles concernant les horaires de travail et les pauses obligatoires à vos collaborateurs et de vous assurer qu’elles soient respectées.

Voici d’autres aspects dont vous devez tenir compte dans le cadre d’horaires flexibles.

Les avantages pour les employeurs et les employés

  • Les collaborateurs travaillent aux heures qui leur conviennent le mieux, c’est-à-dire quand ils peuvent bien se concentrer et qu’ils ont le plus d’énergie.
  • Cette liberté augmente très souvent leur créativité et leur efficacité.
  • La flexibilité des horaires motive les employés et renforce leur loyauté envers l’entreprise.
  • Les horaires flexibles permettent aux collaborateurs d’atteindre un meilleur équilibre entre leur vie privée et leur vie professionnelle, grâce auquel ils peuvent combiner plus facilement leurs obligations familiales et professionnelles.
  • Les horaires flexibles peuvent être mis en avant dans la marque employeur et faire partie des avantages mis en avant dans une offre d’emploi ou sur le site de l’entreprise.
  • Comme beaucoup de personnes souhaitent bénéficier d’horaires flexibles, les offres d’emploi dans lesquelles cette flexibilité est mentionnée attirent plus de candidats.
  • Les collaborateurs sont aussi plus facilement disponibles en dehors des heures de bureau ordinaires pour les tâches urgentes.

Les défis des horaires flexibles

  • Les membres d’une équipe ne savent pas exactement quand leurs collègues sont actifs ou joignables. Pour éviter les problèmes, il est recommandé de communiquer à l’équipe un horaire général approximatif ou de déterminer des heures auxquelles il faut absolument être disponible.
  • Les dispositions légales en matière d’horaires et de pauses obligatoires ont tendance à être oubliées dans le cadre d’horaires flexibles.
  • Les employés qui travaillent selon des horaires flexibles perdent de vue leurs heures de travail effectives et oublient de prendre des pauses.
  • Tout le monde ne gère pas la flexibilité de la même manière, ce qui peut entraîner un manque ou un excès de travail chez certains collaborateurs.
  • Comme les collaborateurs travaillent souvent seuls, ils peuvent parfois se sentir seuls et peinent à garder le contact avec le reste de leur équipe ou avec l’entreprise. Pour pallier ces difficultés, il est nécessaire d’organiser des réunions régulièrement et créer ainsi des moments d’échange pour tous les membres d’une équipe.

Quelques conseils pour instaurer des horaires flexibles

  • Si vous avez la possibilité de mettre en place des horaires flexibles, il faut que vous déterminiez les jours et les plages horaires concernés, par exemple : « Les horaires peuvent être choisis librement du lundi au samedi entre 5h et 22h, après consultation avec le reste de l’équipe et conformément aux besoins. »
  • Vous pouvez également déterminer des heures durant lesquelles tous les collaborateurs doivent être joignables.
  • Assurez-vous que vos collaborateurs notent bien leurs heures de travail, afin d’éviter des heures manquantes ou supplémentaires. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un système d’enregistrement du temps de travail.
  • La confiance des dirigeants est indispensable dans l’instauration des horaires flexibles. Une méfiance et un contrôle excessifs ont des effets négatifs sur le moral des employés et nuisent à leurs performances.
  • Bien évidemment, les collaborateurs doivent toujours atteindre les objectifs visés. Ne les évaluez pas selon leurs horaires, mais selon leurs résultats.
  • Précisez à vos employés que les temps de pause restent obligatoires même si leurs horaires sont flexibles.
  • Évitez d’envoyer des e-mails durant les week-ends ou dans la soirée. Si c’est indispensable, faites bien comprendre à vos collaborateurs que vous n’attendez pas de réponse ou de réaction immédiate. Vous pouvez également programmer vos e-mails tardifs pour qu’ils soient envoyés le lendemain matin.
Conseils RH & Checklistes
Découvrez les outils et les conseils pour vos recrutements

Recevez les dernières actualités RH: marché du travail en Suisse, conseils, check-lists, études, enjeux et événements RH.

S'INSCRIRE
xInscription à la newsletter

Rejoignez notre communauté ! Plus de 20’000 entreprises reçoivent régulièrement nos conseils RH pour leurs recrutements.

S'abonner à la newsletter