Redéfinition des processus de recrutement: beaucoup de changements resteront après la crise

Krisen-Anpassungen im Rekrutierungsprozess werden

La crise du coronavirus a forcé les départements RH de Suisse à repenser leur fonctionnement. En particulier dans le recrutement et l’onboarding de nouveaux collaborateurs, des changements ont été nécessaires. JobCloud a interrogé les recruteurs à ce sujet: 51% des employeurs sondés en Suisse allemande et en Suisse romande ont adapté leurs recrutements en raison de la crise du coronavirus. Les petites et moyennes entreprises présentaient toutefois un besoin d’adaptation moins important que les grandes entreprises, qui ont été 74% à modifier leurs processus.

En Suisse romande, les entretiens d’embauche ne se font plus que sous forme numérique

Le changement le plus marquant concerne les entretiens d’embauche car ils sont faciles à mener sous forme numérique. En Suisse romande, plus d’une entreprise sur quatre est entièrement passée aux entretiens d’embauche numériques. En Suisse allemande, leurs collègues se montrent moins radicales. En effet, seule une entreprise sur six ne mène que des entrevues numériques. Les autres ont choisi la voie du milieu: le premier entretien est mené de façon numérique et les suivants ont lieu en face-à-face. De nombreux recruteurs ont admis mener ces entretiens suivants dans des pièces plus grandes que d’ordinaire. Il est intéressant de noter que la méthode 100% numérique en Suisse romande semble mener à davantage de séries d’entretiens (18% contre 11% en Suisse allemande). Cependant, 14% des employeurs romands et 16% des employeurs alémaniques ont aussi dit que les changements entrepris ont permis de mener moins de séries d’entretiens.

L’avenir réside dans la forme hybride

Qu’en sera-t-il après la pandémie? Nombreuses sont les entreprises qui souhaitent conserver les changements perçus comme positifs, mais certains éléments devraient retrouver leur forme initiale (65%). A l’image des entretiens numériques: aussi faciles à mettre en œuvre soient-ils et le gain de temps aussi important soit-il, l’aspect interpersonnel est difficilement comparable. Selon toute vraisemblance, c’est une forme hybride qui s’imposera dans le futur « normal ». Car ce qu’il y a de plus réjouissant pour les chercheurs d’emploi à l’heure du coronavirus, c’est le gain de temps grâce à la numérisation des processus (près de 30%). Ce qu’il y a de moins réjouissant toutefois, c’est qu’ils ne peuvent pas voir en direct leur future place de travail et leurs futurs collègues avant de commencer leur nouveau job. En effet, plus de 30% disent vouloir absolument voir leur futur lieu de travail sur place avant leur entrée en fonction.

Enfin, pour revenir aux employeurs: plus l’entreprise est petite, plus elle souhaite revenir à la situation « d’avant-Covid » en ce qui concerne son processus de recrutement.

A propos du sondage

Le sondage a été mené dans le cadre de l’étude JobCloud Market Insights de JobCloud et de la ZHAW, une étude comportementale basée sur l’analyse de l’offre et de la demande sur jobup.ch et jobs.ch durant l’année 2020. L’étude a été complétée par un sondage en ligne mené par JobCloud en octobre 2020 sur les thèmes du recrutement et de la recherche d’emploi pendant la crise du coronavirus. Au total, les réponses de plus de 600 employeurs et de 12’000 employés ont été prises en compte.

Conseils RH & Checklistes
Découvrez les outils et les conseils pour vos recrutements

Recevez les dernières actualités RH: marché du travail en Suisse, conseils, check-lists, études, enjeux et événements RH.

S'INSCRIRE
xInscription à la newsletter

Rejoignez notre communauté ! Plus de 20’000 entreprises reçoivent régulièrement nos conseils RH pour leurs recrutements.

S'abonner à la newsletter